Contenu principal

Message d'alerte

Emmanuel Lucas a demandé à la CHA (Coordination Handicap et Autonomie) de le soutenir dans son combat face à la MDPH du Calvados. Nous avons découvert un parcours ahurissant fait d’incompréhension, voire parfois de mépris, et très certainement un « cas » de maltraitance passive que nous dénonçons.Emmanuel ne parle pas, n’écrit pas, mais communique, et ce sont donc nos « mots », relus et validés par lui pour ne pas dénaturer « ses » pensées, que vous trouverez ici.

Moi Emmanuel Lucas, 34 ans, lourdement handicapé, et désirant vivre la vie de mon choix, autonome et la plus riche possible, je ne comprends pas …que, seule la MDPH14 me refuse ce droit.

Lors de l’année scolaire 2013-2014, la CHA a animé des séances de sensibilisation scolaire. Le projet, qui s’est adressé aux classes de collège et lycée, s’intitulait « J’ai un handicap, et toi ? », la sensibilisation étant assurée par des bénévoles de l’association, eux-mêmes concernés par une situation de handicap (moteur ou visuel).
Puisque le changement de regard participe, en amont des lois et conventions adoptées,  de l’inclusion des  personnes handicapées, l’association a choisi d’intéresser les élèves en privilégiant un rapprochement avec les personnes concernées, qui leur permette d’échanger, de satisfaire leur curiosité, et de se forger une opinion exempte de tous préjugés.

Les séances ont donc abordé la dichotomie « regard d’autrui » / « regard des personnes handicapées », le but étant de  rendre les élèves réceptifs à l’impact de leurs attitudes sur la vie quotidienne d’une personne handicapée.

Des principes furent présentés puis illustrés par le témoignage vivant de jeunes adultes en situation de handicap. C’est à partir de cette trame privilégiant le vécu de situations réelles que les échanges furent  favorisés, permettant d’aborder d’autres notions plus spécifiques, universelles, ou totalement subjectives : « si tu es aveugle, de quoi tu rêves ? »…

CHA sensibilisation scolaire1 CHA sensibilisation scolaire2 CHA sensibilisation scolaire3 CHA sensibilisation scolaire4 CHA sensibilisation scolaire5 CHA sensibilisation scolaire6

INTERVENANTS :

  • Belinda EL ADIL
  • Lucy HUET
  • Lisa ECK
  • Jeremy KOLBECHER
  • Jean-Pierre RINGLER
  • Sonia RUPP
  • Carole MAYER
  • Animatrice : Vanessa Jeantrelle, coordinatrice du projet.

Le pair-accompagnement est pratiqué de façon informelle en France, c’est pourquoi la CHA a, depuis 2010, organisé 3 formations axées sur la sensibilisation au pair-accompagnement, dont une cession de 2 jours en avril 2014.
Les objectifs étaient les suivants : sensibiliser les participants et leur donner les premiers outils pour accompagner un pair. Le but, plus largement, étant d’encadrer la pratique et de la valoriser.
Les objectifs pédagogiques étaient les suivants :
Sensibiliser à la communication à l'autre dans la relation d'accompagnement (l'écoute)
Prendre conscience de certains mécanismes à l'œuvre dans cette relation (la gestion des émotions)
Définir sa posture de pair-accompagné et la relation accompagnant / accompagné
Développer son potentiel d'accompagnement

Une formation, pour quels besoins ?
Globalement, on observe un manque d’information et d’accompagnement des personnes handicapées. Or, quand elles ont besoin d’accompagnement, ce besoin s’exprime souvent dans l’urgence. Malheureusement, cet accompagnement médico-social est soumis à une décision préalable en provenance de la MDPH, et les personnes doivent attendre des mois pour être suivis. La « pairémulation », ou accompagnement par les pairs, est une réponse à ce manque d’accompagnement : la personne peut être vue de façon immédiate, par quelqu’un qui mesure l’étendue de ses problèmes.

Le pair-accompagnement est pratiqué par les membres de la CHA, permettant à d’autres personnes handicapées d’identifier des solutions à leurs problématiques, de prendre tout simplement confiance en elles, et finalement, de gagner en autonomie. Cet accompagnement est possible grâce à l’expertise de l’accompagnant handicapé, grâce à son parcours de vie et à son expérience de l’autonomie. Un accompagnement qui favorise l’ « empowerment », la formulation de choix que l’on fait pour soi-même ; le but de l’accompagnant étant de ne pas faire « à la place de », mais de permettre à la personne de devenir autonome, ou de conserver son autonomie si elle est menacée. Cependant, ne devient pas pair-accompagnant qui veut : il est des écueils d’une importance fondamentale pour le devenir de la personne accompagnée. La formation est donc primordiale.

Contenu de la formation :

Module 1 d’introduction : La « pairémulation », ses objectifs

  • Définir la « pairémulation », ses objectifs (Vie Autonome)
  • Le contexte : comment elle est pratiquée, où ...
  • Appropriation de la charte de la « pairémulation »
  • L’organisation du dispositif dans le Bas-Rhin

Module 2 : L'écoute et la gestion des émotions dans la relation d'accompagnement

  • Définition
  • Entrer en relation
  • Prendre conscience des mécanismes à l'œuvre
  • La gestion des émotions (réactions de la personne accompagnée : colère, blocage ...)
  • Poser les limites d'un accompagnement
  • La communication

Vous pouvez consulter le dossier Pair-accompagnement ICI

La C.H.A. est l’unique association d’auto-représentants en France : ce sont les personnes handicapées elles-mêmes qui représentent leurs pairs au sein des instances  consultatives ou décisionnelles du handicap, tout en diversifiant leurs actions de plaidoyer afin de sensibiliser les acteurs à la plus-value de la Vie Autonome.
Thèmes privilégiés : la compensation et l’accessibilité

 

Les actions de plaidoyer 2013 ont été les suivantes :

Janvier 2013 :
         
Poursuite de la récolte de signatures de la pétition « Pour que les personnes handicapées ne soient plus forcées d’être dans l’illégalité !».

Janvier 2013 :         
« Plaidoyer pour une Maison Départementale des Personnes Handicapées du Bas-Rhin qui remplisse ses missions d’accueil, d’information, de conseil, d’évaluation, d’orientation et d’attribution de prestations dans l’esprit de la loi du 11 février 2005 », en partenariat avec d’autres associations.

13 février 2013 :     
Mémoire des revendications concernant la PCH pour l’aide humaine en emploi direct.

27 février 2013 :     
Lettre à destination de Madame Carlotti, Ministre déléguée en charge des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion, concernant les frais de déplacements occasionnés pour le CNCPH.

21 mars 2013 :         
RDV avec Madame Carrillon-Couvreur, Présidente du CNCPH.

05 avril 2013 :         
Avis concernant le Rapport Campion, à destination de Madame Carrillon-Couvreur et des membres du CNCPH.

02 avril 2013 :         
Communiqué par rapport à la Proposition de loi n° 856 du 28 mars 2013 de députés UMP « visant à réserver, de façon prioritaire, les appartements sociaux situés au rez-de-chaussée pour les personnes handicapées ou à mobilité réduite ».

05 juin 2013 :         
Commentaires concernant l’Avis de l'OBIACU sur le Rapport Campion, la partie relative au logement du Rapport Broussy et le Rapport Boulard & Lambert.

05 juin 2013 :         
Lettre collective sur la participation des personnes en situation de handicap, à destination de Madame Carlotti, Madame Fourcade (Directrice générale de la Cohésion sociale), Madame Carrillon-Couvreur, le Président du CNH, la Secrétaire générale du CNCPH, et l’Adjoint au chef du Bureau des droits et des aides à la compensation.

28 juin 2013 :         
RDV avec M. Axel Cavaleri, Directeur du Cabinet de Madame Carlotti, Ministre déléguée en charge des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion.

09 juillet 2013 :     
Lettre concernant les frais de déplacements occasionnés par le CNCPH, à destination de Monsieur Castagno, Adjoint au chef du Bureau des droits et des aides à la compensation.

7 novembre 2013 :    
RDV avec Mme Gueydan, Conseillère du Président de la République chargée de la Solidarité, ainsi qu’avec Mme Vidalenc-Le-Jeune, Directrice adjointe du Cabinet de Mme Carlotti, et une de ses conseillères, Mme Maurin.

26 novembre 2013 :    
RDV avec Mme Hélène Marie, Conseillère de Mme Carlotti, en charge des établissements et services.

Sous-catégories