Imprimer
Affichages : 11414

Portrait de GuyIl y a quelques jours, Guy BETEILLE nous a quittés.

Dire en quelques mots ce qu'a représenté pour nous, membres de la CHA, l’ami, l’homme, le militant, l’administrateur, puis le président qu'il fût, est compliqué.

L’homme était à la fois discret, plein d'humour, ferme dans ses positions et parallèlement curieux de tout connaître.

Stupéfaits par son brusque départ, nous, ses amis, souhaitons témoigner de son engagement.

En Mai 2006, pour la mise en application de la loi de 2005, la CHA a décidé d’aller manifester devant l’Élysée.

Avec une autre militante habitant l’Hérault, Guy BETEILLE est parti dans sa petite estafette aménagée, les fauteuils roulants côte à côte fixés au centre du véhicule. Ils ont ainsi fait d'une traite Montpellier-Paris (750 km), les deux personnes les accompagnant, se relayant au volant.

S’étant perdus dans Paris, ils sont arrivés après la partie tendue de l’évènement, alors qu’une délégation était déjà en discussion à l'Élysée. Après quoi, des représentants des manifestants ont été reçus au ministère ad hoc. Durant ces deux heures, Guy BETEILLE, était resté, avec bien d'autres, sur le trottoir attenant.

De cette opération d’un petit nombre de militants déterminés est issue la possibilité d’un accompagnement en aide humaine 24h/24 (même si les membres de la CHA ont dû batailler tout l’été pour en obtenir la concrétisation réelle).

Ensuite, en début de soirée, ils ont un peu mangé et… sont repartis dans la nuit pour arriver très tôt le lendemain matin vers Montpellier, encore d'une traite, séjourner sur place n’étant pas dans leurs moyens : ils n’ont pas dormi sur ces 24h, et Guy BETEILLE n’a vu que les trottoirs de Paris !

Pourtant, il était content d'avoir fait cet aller-retour et d'avoir participé à cette action : faire 1 500 km en 24h pour rester quatre heures sur les trottoirs de Paris, si ce n'est pas de l'engagement… qu'est-ce ?

Puis Guy BETEILLE s'est progressivement impliqué dans le conseil d'administration de la CHA. À l’aide de sa très grande maîtrise des outils informatiques, il a mis en place les moyens techniques de communication de la CHA.

En Février 2016, quand il a fallu trouver un nouveau président en quelques jours, il s'est proposé, impulsant un nouvel élan à la CHA.

Alors, il a mis son énergie, ses convictions, sa sensibilité intelligente, ses capacités d'écoute et de conciliation, au service de l'intérêt du plus grand nombre, dans le souci de faire entendre la voix de ses pairs.

Tous les membres actifs de la CHA ont apprécié de travailler avec Guy BETEILLE : même si sa parole était souvent condensée, elle était précieuse et structurante.

Très souvent sur la « toile », Guy BETEILLE, éternel fouineur sur le net, voulait sans cesse essayer de discerner le faux du vrai…

Et, lors du combat contre le chronométrage des besoins « finançables », tous ont été saisis par l‘enregistrement qu'il a réalisé, dans lequel le son de sa voix se mêlait au tic-tac d’une horloge pour égrener la litanie du minutage des besoins, telle que prévu dans le guide CNSA relatifs aux heures d'aide humaine.

Guy BETEILLE revendiquait aussi une autre existence, au-delà de son expertise des situations de handicap, souhaitant développer sa vie personnelle, prendre du temps pour son couple et sa famille, pour des loisirs:lire, regarder des films, des matchs de rugby, ou écouter de la musique, notamment de son Occitanie natale… bref, être lui-même, comme tout un chacun !

Les départs se succèdent : celui de Guy BETEILLE allonge la liste de militants tombés en pleine lutte, fauchés dans leurs efforts de conquête des territoires leur restant interdits parce qu’ils sont ce qu'ils sont, autrement capables. Guy BETEILLE a conduit la CHA avec force et ouverture et sa place est maintenant aux côtés de celles et ceux dont il a prolongé l'action, au panthéon des défenseurs des Droits de l'Homme. Il a été un de ceux-là et il le demeurera.

Guy, ta personnalité tempérée, intelligente et respectueuse a permis à nous tous d'avancer.

Guy, où que tu sois, de toute évidence, ton exemple restera !!!

Vincent, Blandine, Véronique, Jocelyne, Patricia, Joël, Mathilde, Eve, Yves, Florence, Odile, Anne-Sophie, Jean-Pierre, Michael, Sarah, Jean-Luc, Mireille, Hervé.