Contenu principal

Message d'alerte

L'association

La première des libertés dans une société civilisée est la possibilité, y compris pour les personnes dépendantes, de pouvoir décider de son mode de vie.

Ainsi débute ce texte adressé en novembre 2020 à l’ensemble de nos adhérents et de nos sympathisants. Ce texte « socle » de la CHA est destiné à nous identifier, à nous rassembler autour d’un travail en constante évolution sur un accompagnement de la dépendance qui pourrait devenir … libérateur. Il est aussi amené à évoluer suivant vos retours et réflexions.

Une société civilisée ne peut passer que par la prise en compte (ne parlons plus de « prise en charge ») de la multiplicité humaine. Les maladies, les handicaps, les dépendances, visibles ou pas, font partie intégrante de la vie. À force de les reléguer dans des cases, des grilles, des barèmes, des protocoles sanitaires et médico-sociaux déshumanisants, on a fini par l’oublier.

Où est la « société civilisée » ? Comment notre société peut-elle accepter que la personne dépendante n'ait pas le choix de son mode de vie ?

Première page du texte socle
Texte socle de la CHA : Avez-vous conscience de la réalité du terrain ? [PDF]

Le conseil d'administration

Composition du Conseil d’Administration

  • Mireille STICKEL, Présidente (Hérault, 34)
  • Jean-Pierre RINGLER, Vice-président d'honneur (Haut Rhin, 67)
  • Michael SABATIE, Trésorier (Haut Rhin, 67)
  • Sarah SALMONA, Administratrice (Yvelines, 78)
  • Mathilde FUCHS, Secrétaire (Ille et Vilaine, 35)
  • Blandine ACCARY, Administratrice (Pas de Calais, 62)
  • Vincent ASSANTE, Administrateur (Côte d'Or, 21)
  • Vivre debout, Administrateur, représentée par Jocelyne Bonsang (Yvelines, 78)
  • Abdel BOUREGHDA, Administrateur (Rhône, 69)
  • Anne-Lyse CHABERT, Administratrice (Paris, 75)
  • Eve GARDIEN, Administratrice (Ille et Vilaine, 35)
  • Moîsette LAFEUILLE, Secrétaire adjointe (Corrèze, 19)
  • Laurence LEBLET, Administratrice (Ille et Vilaine, 35)
  • Emmanuel LUCAS, Administrateur (Calvados, 14)
  • Yves MALLET, Administrateur (Ille et Vilaine, 35)
  • Michaël MARSEILLE, Trésorier adjoint (Oise, 60)
  • Christine MARTIN, Administratrice (Ille et Vilaine, 35)
  • Florence MAURIN, Administratrice (Hauts de Seine, 92)
  • Anne-Sophie PARISOT, Administratrice (Yvelines, 78)
  • Etienne MEMBRIVES, Administrateur (Yvelines, 78)

La CHA aux instances du handicap

La CHA est une association d’auto-représentants, et se mobilise de fait dans les instances qui les concernent :

  • Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées (CNCPH)
  • Collège associatif de la CNSA
  • Conseil National de l’Habitat (CNH)
  • Comité National pour la Bientraitance et les Droits (CNBD)
  • Comité d’Entente National (CEN)
  • Commission des Droits de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH) et Comité d’Entente Départemental (CED) de plusieurs départements
  • Commissions Intercommunales d’Accessibilité aux Personnes Handicapées , etc.

Représentants nationaux : Jean-Pierre Ringler, Mireille Stickel, Vincent Assante, Mathilde Fuchs, et Christian François.

La participation des personnes handicapées : mythe ou réalité ?

La CHA – Vie autonome France a été créée par des personnes en situation de grande dépendance physique. Celles-ci ont une longue expérience de la vie en autonomie et ont su la mettre à profit afin de participer, entre autres, à la mise en place de la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées.
Ce regroupement en association constitue une initiative de participation responsable, conduite directement par les personnes concernées et qui met en avant leur capacité d’expertise et de réflexion. Plusieurs administrateurs de l’association participent donc à des instances locales et nationales, afin d’apporter leurs compétences sur les questions les concernant. La CHA est ainsi présente au CNCPH (Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées), au CNBD (Conseil National pour la Bientraitance et les Droits), au CNH (Conseil National de l’Habitat), au Conseil de la CNSA (Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie), et est membre du Comité d’Entente National.
Les membres actifs de la CHA se mobilisent pour participer pleinement à la vie sociale et citoyenne, conformément à l’esprit de la loi de 2005. Cependant, un des freins principaux à la participation des acteurs en situation de handicap est lié aux surcoûts qu’engendre leur situation. Leurs déplacements représentent des frais importants en raison de l’accompagnement humain indispensable : certains membres actifs nécessitent un accompagnement constant et doivent par conséquent mobiliser des aidants lors de leurs déplacements. Les transports et l’hébergement doivent être également adaptés.
Pour exemple, un déplacement de Rennes à Paris pour une personne en grande dépendance implique le déplacement de deux aidants, la location de 2 chambres d’hôtel dont une adaptée (et plus onéreuse), et l’utilisation d’une voiture adaptée. Le coût de participation pour une seule intervention s’élève à 500 € environ. Or, la procédure de remboursement des frais de mission présente une indemnité forfaitaire de nuitée qui s’élève à 70 € pour la ville de Paris.
En ce qui concerne le CNCPH, les déplacements nécessitent des avances de frais qui s’élèvent à 2600 € environ par trimestre.
En conséquence et d’une part, les indemnités proposées ne prennent pas en compte les spécificités des besoins d’une personne dite « handicapée », quand bien même celle-ci est censée participer sur la base de l’égalité avec tout autre citoyen. D’autre part, ceci entraîne pour la CHA des avances de frais et un surcoût considérables.
La problématique est donc la suivante : comment prétendre faire participer les personnes en situation de handicap à la vie citoyenne sans prendre en compte le caractère élémentaire que présentent leurs spécificités et de fait, le surcoût qu’elles induisent ?

  Année 2017
  Aucune subvention
   
  Année 2016
  La Ville de Strasbourg : fonctionnement général

Le Pôle ressources

Pôle ressources pour la promotion de la Vie Autonome
Notre pôle Ressources est un réseau national de correspondants locaux et de partenaires associatifs agissant pour faire progresser l'idée de la Vie Autonome et partageant notre philosophie.
L’objectif est d’informer, d’accompagner et de donner des outils aux personnes en situation de handicap pour qu'elles soient véritablement actrices de leurs choix et de leur vie, notamment celles qui ont le désir de sortir du cadre institutionnel, ou de ne pas y entrer.
Il s’agit de développer une véritable plateforme d’échanges d’informations, d’expériences et de compétences pour encourager l’autonomie et l’expression des personnes en situation de handicap.
Ce sont les correspondants locaux, concernés par une situation de handicap, qui animent cette plateforme en mettant à profit leur expérience et leur connaissance de la législation. Ils assurent le relais des actions de la CHA et tentent d’être au plus près des personnes pour les conseiller et les accompagner dans leurs démarches. Le soutien apporté ne concerne pas uniquement les personnes elles-mêmes mais prend en compte leur entourage, famille, conjoint et considère la globalité de la situation des personnes.
 

 
Objectifs :

  • Mieux prendre en compte les besoins et attentes des personnes en situations de handicap souhaitant vivre en autonomie, notamment celles en situations de grande dépendance ;
  • Favoriser, à travers le soutien entre pairs, l’échange d’expériences et ainsi de réduire ou rompre l’isolement ressenti face aux situations et problèmes rencontrés ;
  • Permettre aux personnes en situation de dépendance de développer leur aptitude à l’autonomie : elles déterminent elles-mêmes leur choix de vie grâce aux moyens humains et économiques que la collectivité met à leur service. Elles pourront ainsi, comme tout citoyen, contribuer à la vie sociale de la collectivité.
Pour nous contacter :
06.99.35.89.07
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.